Le cycle de la vie !
le cycle de la vie

Date

Date

Oups, pardon je me suis lâchée, le cycle de la qualité plutôt avec la Roue de Deming

La roue de Deming ou cycle PDCA
La Roue de Deming ou cycle PDCA

La Roue de Deming

Connaissez-vous le cycle PDCA ? Appelé aussi Roue de Deming.

Peu importe le but que vous visez avec cette méthode, vous pouvez améliorer vos réusltats

👉 Même si vous avec un « petit » business

👉 Même si vous n’avez pas de business et que vous voulez juste améliorre votre qualité de vie

Avec les  bonnes techniques et la bonne attitude, tout est possible, tout est réalisable (Grégoire, Toi plus moi)

Ok, let’s go, je vous explique tout ci-dessous 🔽

Définition et petite histoire

La roue de Deming est une représentation graphique de la méthode de gestion de la Qualité PDCA : Plan – Do – Check – Act (en français Planifier – Développer – Contrôler – Agir).

La paternité de cette méthode revient à l’anglais Walter Sheywhart mais c’est surtout le statisticien William Deming qui a fait connaître cette technique aux industriels japonais dans les années 1950.

Au cours des années 1980, il a en partie modifié le titre en PDSA : Plan – Do – Study – Act.

Dans The New Economics, Deming avait écrit « Le cycle de Shewhart (nom qui lui avait donné lors de sa présentation aux industriels japonais) est un diagramme de flux qui sert à apprendre quelque chose et à améliorer un produit ou un processus »

Cependant, elle est plus couramment utilisée sous l’appellation PDCA, mais il faut savoir que William Deming n’aimait pas cette appellation de « Roue de Deming ou PDCA». Il pensait, à juste titre à priori, que cette appellation était incorrecte et qu’elle allait faire oublier ses contributions. Il lui préférait l’appellation Cycle de Shewhart du nom de son créateur premier.

Elle représente un moyen mnémotechnique qui permet de déceler de façon simple et rapide les différentes étapes à mettre en pratique afin d’améliorer la qualité au sein de votre entreprise.

Quelle est l’utilité de la Roue de Deming ?

Elle sert principalement à transformer une idée en action et cette action en connaissance.

Transformation qui permet donc d’améliorer sans cesse la qualité au sein de votre entreprise.

Une phrase représente bien cette transformation je trouve :

L’homme sage apprend de ses erreurs, l’homme plus sage apprend des erreurs des autres. (Confucius).

Bien sûr, pour utiliser cette méthode de la manière la plus correcte possible, il faut beaucoup de discipline et d’efforts. Cela implique donc que chacun, au sein de votre entreprise, doit s’impliquer pour que cela fonctionne.

👉 Entrons maintenant dans le vif du sujet et voyons un peu ce qu’est cette roue de Deming.

Démarche d’utilisation

Pour mettre en place cette démarche, il suffit de suivre les 4 étapes décrites dans la Roue de Deming, qui sont :

  • Plan : préparation et planification
  • Do : réalisation et mise en œuvre (bien souvent, on commence par une phase de tests)
  • Check : contrôle et vérification
  • Act : action, réaction et réajustement, si un test a été réalisé à l’étape Do, alors à cette étape Act, on déploie ce qui a été testé.

Chaque étape entraîne la suivante et ainsi de suite, ce qui permet de mettre en place un « cycle vertueux ».

Ce cycle vertueux est propice à l’amélioration continu de votre entreprise, de vos produits / services.

👉 Voyons maintenant ces étapes une par une afin de mieux les appréhender.

Les 4 étapes de la Roue de Deming

Plan

Cette étape consiste à planifier la réalisation. Elle comporte généralement 3 phases distinctes :

▶ Identifier et formaliser les problèmes existants

▶ Définir les objectifs à atteindre

▶ Définir les objectifs qualité à atteindre

▶ Etablir les différentes ressources à mettre en œuvre

▶ Rechercher des causes racines (qu’en industrie on appelle plutôt Root Cause).

▶ Sensibiliser et mobiliser les différentes personnes impliquées.

▶ Rédiger un cahier des charges, estimer les coûts, réaliser un planning

▶ Définir les différents indicateurs clés pour mesurer les résultats obtenus et suivre la performance

Pour vous aider dans cette étape, il existe différents outils tels que le QQOQCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi),le diagramme de Pareto, le diagramme d’Ishikawa, les 5 pourquoi. Ces différents outils (et d’autres encore) feront l’objet d’articles qui leur seront dédiés, promis 😉.

Comme vous l’avez certainement déjà compris, cette première étape de préparation est absolument cruciale pour la suite de la mise en application du PDCA.

👉 Passons à l’étape suivante 😉

Do

C’est l’étape de réalisation, de développement. Une fois, la solution planifiée, il est alors temps de la mettre en œuvre.

La mise en œuvre peut être réalisé par :

▶ Les collaborateurs concernés

▶ Le manager

Chacun d’entre eux s’appuiera sur les process, procédures et documents pour déployer cette étape.

Il est très intéressant de bien maîtriser la portée de chaque action planifiée. Cette étape est une sorte de test de la solution retenue lors de la phase « Plan ».

Tout comme pour l’étape Plan, il existe différents outils pour vous aider à la réaliser (5 pourquoi, ishikawa, etc…). Ces différents outils (et d’autres encore) feront l’objet d’articles qui leur seront dédiés, promis 😉.

👉 Cette étape « Do » est suivie par l’étape « Check ».

Check

Ou vérifier, contrôler (en français 😉). Cette étape consiste à vérifier, contrôler que la solution mise ne place résolve le problème identifié ou améliore de façon notable le processus. Pour effectuer cette étape, on utilise des moyens de contrôle tels que des indicateurs de performance ou des graphiques.

Une fois le plan d’action en place, il faut en mesurer les résultats. Il faut comparer les résultats relevés aux objectifs attendus, afin d’en évaluer l’efficacité. Ce point nous rappelle combien il est important de bien déterminer dès le début les différents points de mesure et les indicateurs qui devront être utilisés. Cette analyse permet par la suite de valider, d’ajuster ou d’invalider la solution trouvée.

La vérification des données implique une description précise des performances AVANT / APRES du process sur lequel on applique le PDCA.

Pour être le plus explicite et surtout le plus clair possible, je vous conseille vivement de mettre en place une description visuelle il est important de vous faciliter votre travail de compréhension des résultats.

Pour vous aider, voici quelques questions à vous poser pour structurer votre travail :

👉 Est-ce que le PDCA a permis d’améliorer nos performances ?

👉 Est-ce que le problème initial est résolu ?

👉 Si c’est oui, quelle est l’amélioration concrète de vos performances ?

Il existe plusieurs sortes de diagramme à votre disposition.

Tout comme pour les étapes Plan, Do,  il existe différents outils pour vous aider à la réaliser (l’arbre de décision, la matrice de décision, etc…). Ces différents outils (et d’autres encore) feront l’objet d’articles qui leur seront dédiés, promis 😉.

👉 Et si on passait à l’action ? Go étape suivante 🔽.

Act

C’est le moment de passer à l’action, c’est-à-dire mettre en œuvre le changement de façon pérenne ou, si nécessaire, de reprendre le cycle à la première étape en utilisant, bien sûr, les connaissances acquises tout au long des cycles précédents.

Les éléments principaux de cette étape sont :

🗺 Le plan d’action 

Il s’agit d’une description très précise des étapes suivantes qui s’appuie sur l’étape Check.

C’est très important car il faudra :

🚩 Stabiliser les résultats en définissant de nouveaux standards

🚩 Lancer un nouveau cycle sur un autre point à améliorer

🚩 Corriger les actions afin d’atteindre le résultat escompté

👉 Les prochaines étapes

Ce sont les étapes suivantes déclenchées par la fin de ce cycle PDCA. C’est important car le principe du PDCA c’est de s’améliorer en permanence.

Comment mettre en place ces prochaines étapes ? en se posant les bonnes questions, comme par exemple :

            ▶ Quels sont les besoins du prochain PDCA ?

            ▶ Quel sera le sujet du nouveau PDCA ?

            ▶ Quelles seront les deadlines du PDCA ?

            ▶ Qui seront les porteurs du PDCA ?

On recommence encore et encore à tourner la roue de Deming tant que le niveau de qualité espéré n’est pas atteint.

En somme, il s’agit d’un cercle vertueux visant à améliorer de manière continue la qualité de votre entreprise, service, produit….. on parle donc bien d’amélioration continue.

Il est à noter que cette notion d’amélioration continue s’appuie sur une notion très importante : l’expérience, représentée dans mon schéma au début de cet article, par une « brique » que j’ai appelé Standard. Brique qui empêche la roue de Deming de rouler vers l’arrière.

L’expérience a un rôle prépondérant. Grâce à elle, on peut s’appuyer sur des faits, des résultats déjà obtenus pour progresser.

💪 Il est à noter que cette roue de Deming, ou PDCA, peut s’appliquer dans TOUS les domaines. Dans le domaine des arts, de la science, de la rédaction, de la culture et que sais-je encore, tous les domaines. On peut aussi l’appliquer pour améliorer un service, optimiser un process, améliorer un système, etc… .

N’hésites pas à commenter ou à m’envoyer un message pour me partager ta vision de la Roue de Deming (ou PDCA ou Cycle, comme tu veux).

 

pour bien commencer

Un contenu gratuit sur la qualité, rien que pour toi !

Tu es désormais convaincu de la nécessité de mettre en place une démarche qualité pour organiser ton entreprise efficacement et sereinement ? Je te dévoile gratuitement tous les secrets de la méthode 5S, pour commencer à instaurer rigueur et qualité dans ton entreprise.

Découvrir
plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.